Friday, January 30, 2015

"doctrines qui semblent plus imaginaires que réelles"?

Je viens de lire l'article sur Étienne Tempier sur la wikipédie ... et sur les condamnations je trouve:

Par la suite, l'évêque de Paris a développé sa condamnation, le 7 mars 1277, dans un nouveau décret de 219 articles.

Qui est visé ? des penseurs appartenant à la Faculté des arts de l'Université de Paris, essentiellement Siger de Brabant, Boèce de Dacie, tenants de ce que Renan appelle averroïsme latin et F. Van Steenberghen (1977) aristotélisme radical, doctrines qui semblent plus imaginaires que réelles.


Hélas, je ne crois pas que ce soit le cas.

La secte d'Orléans, qui se solde avec 13 personnes brûlés sur le bûcher après avoir refusé de retirer leurs propos a été compté comme ayant été dualiste, et avait en commun avec les dualistes de ne pas croire que Notre Seigneur avait un corps réel (ils étaient donc docétistes), mais leur propos ne semble pas avoir été que le corps serait ... bon, je laisse le mot à un historien allemand en traduction anglaise*:

The sect at Orleans attacked the doctrine of Christ's supernatural birth, as a thing contrary to the laws of nature. La secte à Orléans attaquait la doctrine de la naissance surnaturel du Christ, comme étant une chose contraire aux lois de la nature.
 
That which contradicts the laws of nature, they asserted, can find no existence in creation. Ce qui contredit les lois de la nature, ils assertaient, ne peut pas trouver d'existence dans la créature.
 
This, however, is not so to be understood, as if they admitted the reality of the birth of Jesus, but denied the supernatural circumstances attending it; but they denied the reality of the birth of Jesus in the same sense as they denied the reality of his passion and of his resurrection. Ceci, pourtant, ne doit pas être compris, comme s'ils admettaient la réalité de la naissance de Jésus, mais niaient les circonstances surnaturels autour, mais ils niaient plutôt la réalité de la naissance de Jésus dans le même sans qu'ils niaient la réalité de sa passion et résurrection.
 
As an argument in favor of their opinion, they adduced what was assumed by their opponents, namely, that Christ was born of a virgin; for as this would be impossible, the reality of the birth was disproved by its character. Comme argument pour leur opinion, ils prenaient ce qui était assumé par leurs opposents [=les Catholiques], à savoir que le Christ est né d'une vierge; puisque, vu que ceci serait impossible, la réalité de la naissance fut refutée par son caractère.
 
Their doctrine of Christ's humanity bordered, therefore, without any doubt, upon Docetism, or was altogether docetical. Leur doctrine de l'humanité du Christ a donc été, sans aucun doute, voisine du docétisme ou était entièrement docétique.
 
If we find the doctrine ascribed to them by Glaberius Rudolphus, that heaven and earth had always existed, as they now are, yet we should remember that the report of a writer, who did not understand their system, and who presents everything in the worst colors, must fall very short of establishing the fact, that they took an altogether pantheistic view of the world; Si nous nous rappelons la doctrine que Glaberius Rudolphus leur prête, que Ciel et Terre ont toujours existé, comme ils sont maintenant, pourtant nous devrions rappeler que le compte-rendu d'un écrivain, qui ne comprenait pas leur système (!), et qui présente tout dans les pires couleurs (!) doit faillir de beaucoup d'établir comme un fait qu'ils prenaient une vue totalement panthéiste (!) du monde;
 
on the contrary, "Ave" [! = "we have"?] have more reason to believe that their opposition to the church doctrine of the creation from nothing, an opposition which proceeded from some oriental doctrine of emanation combined with Dualism, that this opposition, wrongly understood and perverted, gave occasion to this charge. nous avons au contraire davantage de raison de croire que leur opposition à la doctrine ecclésiastique de la creation ex nihilo, opposition en provenance d'une quelle-conque doctrine orientale d'émanation combinée avec le dualisme, que cette opposition, mal comprise et pervertie, donna occasion à cette accusation.
 
In consistency with their docetic views of the human nature of Jesus, they could not of course believe in any communication of the body and blood of Christ in the eucharist ... En consistance avec leur vues docétiques de la nature humaine de Jésus, ils ne pouvaient biensûr pas croire en une quelleconque communion du Corps et du Sang du Christ dans l'Eucharistie ...


Je crois pour ma part que les écrivains catholiques de cette époque comprenaient très bien la doctrine de ceux qu'ils allaient brûler, et autant plus que ceux-ci étaient du clergé et donc aptes à s'exprimer avec les mêmes expressions (mais pas la même doctrine) que le clergé catholique orthodoxe.

Augustus Neander n'a présumablement pas entendu parler des Averroïstes condamnés par Tempier (je n'ai pas vérifié, mais s'il en tenait compte, il était trop stupide de ne pas faire la connexion), et si David Piché a cru que les doctrines attribués aux Averroïstes radicaux "semblent plus imaginaires que réelles"**, il n'a peut-être pas considéré la secte d'Orléans. En plus, Augustus Neander, comme Protestant de Saxonie***, né d'une famille juive (Mendel°) et converti lui-même, assez libéral et assez anti-catholique, a biensûr exprimé ses préjugés contre la capacité des Catholiques sur place à comprendre une doctrine autre que la leur, tandis qu'il ne se prête pas cette incapacité, mais il se prête même la capacité de reconstruire ce qui n'est nullement dans les sources. Si David Piché n'a pas exprimé les mêmes complexes de supériorité envers les Catholiques sur place (en occurrence Étienne Tempier quand à son cas), il se considère néanmoins aussi habilité de dire "doctrines qui semblent plus imaginaires que réelles", pourvu que ce passage de la wikipédie vient de son avant-propos ou de son introduction - que je n'ai pas lu(e).°°

Donc, oui, je suis en désaccord avec quiconque a pu écrire la première fois "doctrines qui semblent plus imaginaires que réelles", car je les considère comme trop identiques à certaines côtés de la secte d'Orléans. Je considère cette secte avec les Siger de Brabant, Boèce de Dacie (plus tard?) à Paris, comme une possible origine des hérésies protestantes en Occident, notemment en ce qui concerne la négation de la Présence Réelle.

Hans Georg Lundahl
BU de Nanterre - Paris X
Ste Martine de Rome
30-I-2015

*GENERAL HISTORY of the CHRISTIAN RELIGION AND CHURCH
FROM THE GERMAN OF DR AUGUSTUS NEANDER.
TRANSLATED ACCORDING TO THE LATEST EDITION.
JOSEPH TORREY, PROFESSOR OF MORAL AND INTELLECTUAL PHILOSOPHY IN THE CNIVERSITT [=UNIVERSITY, mauvais scan!] OF VERMONT.

L'original allemand de 1834, il me semble, et la traduction anglaise de 1872.

lien vers les pages 594 et 595
http://www.forgottenbooks.com/readbook_text/General_History_of_the_Christian_Religion_and_Church_1000067287/625


** David Piché a fait une édition, avec texte parallèle des thèses en latin dans l'ordre et traduction française en face. Je n'ai pas lu son *** La même Saxonie dont le "Landesbischoff" Luthérien va plus tard être un Nazi et dont la "Landesbischoff" actuel est une femme. °Il a pris le nom Neander en référence à un poëte qu'il aimait. Et peut-être aussi pour ne pas gêner son père qui demeurait Juif et qui restait un Mendel. °° Ma mise en ligne des thèses condamnées vient d'un appendix - et s'il l'a mis en appendix, sans la traduction, c'est qu'il considère cette édition là moins importante. La voici, la page index par laquelle on arrive aux pages chapitres:

Index in stephani tempier condempnationes
http://enfrancaissurantimodernism.blogspot.com/2012/01/index-in-stephani-tempier.html

No comments: