Monday, April 9, 2012

Sur Hésiode et les Héros. Et des Choses non-Grecs.

Il y a quelque temps, j'ai du discuter avec un Muslime (Musulman, c'est un pluriel, comme Taliban de Talibe), qui parlait un peu vite et m'interrompait quand je voulais répondre. Donc il n'a pas eu une bonne vue sur mes convictions, il était trop occupé de se convaincre lui-même qu'il avait le dessus dans les arguments, comme il l'avait réellement dans la vitesse.

À propos Notre Seigneur, vrai Dieu et vrai Homme, notre foi nous ne dit pas du tout qu'il était pareil aux héros comme Héraclès, Romulus, Énée et les autres. Mais nous ne sommes pas non plus obligés à croire que ceux-ci n'ont jamais existé.

Les nephelim ont existé selon la Genèse, et la lecture qui est la plus proche de l'épître de St Jude Thaddée et des textes que nous avons, peut-être en état mauvais, du livre de Hénoch (c'est pour cette incertitude que ce livre compte comme Apocryphe et non comme Canonique), quoique c'est contraire à St Augustin, nous disent que les nephelim ont été engendrés par des êtres angéliques déchus. L'histoire de Merlin l'Enchantateur nous rappelle que ces ruses pour les âmes n'ont pas cessé de corrompre vierges et femmes, et il ne nous est pas permis de comparer la Sainte Vierge aux victimes des viols démoniaques. Par contre, nous pouvons croire que les mêmes démons qui ont corrompues la femme d'Amphitryon (si ce n'était pas simplement une imagination de la part d'Héraclès) et la fille de Numitor ont été assidus à introduire des fausses cultes. Quand à Énée, il me semble possible que "Venus Mater" dans son histoire à lui soit plutôt une femme humaine. St Thomas nous dit que les démons ne sont pas la seule cause de l'idolatrie, mais il y a aussi la nostalgie envers les morts. Bon, nephelim ou non, ces trois personnes ont existé selon une tradition Grècque de l'Histoire Mythologique qui me parait beaucoup plus sûre que les traditions de la "Théologie" Mythologique: je ne crois évidemment pas que leurs parents soient "le dieu du foudre" ou "le dieu de la guerre" ou l'étoile du matin.

Par contre, il est une Histoire comment on a commencé à croire la Cosmogonie connexe à ces divinités, adorés par les idolâtres.

Hésiode était berger. Neuf Mouses - femmes très belles et indépendantes de la société humaine connue à lui et qui vivianet quand même très richement - elles lui sont apparues, elles lui ont taquiné parce qu'il était berger. Ensuite elles lui ont raconté l'origine des dieux et des choses selon cette "Théologie" Mythologique.

Est-ce leur sœur qui s'est égarée en Arabie pour se présenter comme "l'ange Djibril" à un Mahomet? Ou serait-ce leur faire injustice, vu qu'elles avaient au moins averti que parfois elles mentent pour le plaisir d'inventer, tandis que Mahomet n'a pas eu cet avertissement?

Le Coran a beau être en très bon état textuel, comme ce Muslime m'a expliqué, ça ne garantit en rien une origine divine. Non plus que la Théogonie, quel que soit son état textuel.

Et la tradition est normalement fiable en Histoire même chez les peuples égarés en Théologie. Les Grecs payens, après leur considérable oubli des choses avant le Déluge et après leur considérable abrégé des temps depuis le Déluge ont une tradition plus ou moins fiable, et elle soutient les chronologies qui séparent la famille de Moïse de celle de Notre Seigneur avec plus d'un millénaire d'années. Non, Miriam la soeur de Moïse n'est pas la Sainte Vierge, elles ont porté le même nom.

Le problème avec votre Coran, déjà sur le plan historique (sans parler de la théologie!) est cette abrégé considérable des temps pré-coraniques. Un peu comme chez les Grecs Payens. Et comme ceux-ci, vous avez eu un homme qui a vu une apparition qui a confirmé un tradition humaine - qui déjà humainement était probablement erronnée. Et ajouté pas mal - et non selon la vérité. La Bible ne se base pas en entier, ni en toute partie sur des apparitions: et là où elle s'y base, c'est très précisement vu que celle-là et conforme aux parties mieux prouvées.

Hans-Georg Lundahl
BpI Georges Pompidou
Lundi de Pâcques, 2012

2 comments:

Hans-Georg Lundahl said...

elles lui ont taquiné

je voulais dire:

elles l'ont taquiné!

Parfois le français est très bref dans les pronoms. Ma langue maternalle l'est moins.

Hans-Georg Lundahl said...

Il est une histoire

je voulais dire:

il y a une histoire.

Parfois le latin du pape et de l'église pond des latinismes comme la lapin de Pâcques pond des oeufs.